Actualité, classements, vidéos et Résultats de Football du monde Ads (728x90)

Info et actualité en direct - Toutes les actualités et infos !!!



Ce dimanche, lors d’OL – Amiens (2-0), la pelouse du Groupama Stadium était particulièrement infâme. Coach et joueurs lyonnais n’ont pas manqué de critiquer le terrain.

“Nous, on aime jouer au football. On n’est pas là pour faire du surf. Cela nous a troublé”. A l’issue de la rencontre remportée par l’OL face à Amiens (2-0), Memphis Depay ne masquait pas son agacement quant à l’état de la pelouse du Groupama Stadium. Il faut dire que ce dimanche, les Gones ont évolué sur un terrain ultra-sec, sablonneux, avec des pans de pelouse s’arrachant sous les tacles et les appuis. Des conditions encore jamais vues depuis l’inauguration du stade de Décines il y a deux ans et demi.

Monster Jam et repousse difficile

Si Depay était aussi énervé sur l’état du terrain, c’est aussi parce que le Néerlandais avait payé dans sa chair la présence de sable suite au frottement d’une chute à pleine vitesse.

“C’est dangereux pour la santé des joueurs. Memphis a le genou profondément ouvert à cause de ça, ajoute Bruno Genesio, lequel avait demandé des comptes aux jardiniers : L’explication qu’on nous a donné, c’est qu’il faisait chaud et que l’enracinement n’a pas pu être suffisamment profond depuis la date où le terrain a été semé suite au Monster Jam. Il faudra se poser des bonnes questions par rapport à cela. C’est inquiétant car il y a trois matches à domicile d’ici à la trêve avec encore Strasbourg et Nice. J’espère que le terrain sera en meilleur état pour les suivants”.

Lucas Tousart relativise…

Reconnaissant avoir eu des difficultés à appréhender le terrain qu’ils ont découvert pour la plupart à l’échauffement, les autres joueurs rhodaniens ont fait contre mauvaise fortune bon coeur. “On n’est pas habitués à évoluer sur une telle pelouse dans ce stade. C’était génant au niveau des contrôles, des transmissions, des appuis… Cela ne favorisait vraiment pas les techniciens. J’espère qu’elle sera mieux lors du prochain match”, a sobrement commenté Houssem Aouar. Du côté de Lucas Tousart, on préfère d’ailleurs en sourire : “Le ballon avait parfois des rebonds bizarres. Il y avait du sable sur le terrain. Mais bon… C’est comme ça, il faut s’adapter même si on aurait aimé jouer dans de meilleures conditions mais cela fait partie du jeu. Cela nous donnera un avant-goût de ce qui nous attendra parfois cette année”. Pas sûr que l’OL ne marque beaucoup de points au classement des pelouses durant ce mois d’août…

Alexandre CORBOZ, au Groupama Stadium







Profitez de 880€ offert à l'inscription sur vos Pari et comparer les côtes !

France Pari Betclic Bwin PMU ParionsWeb Unibet Feelingbet


Enregistrer un commentaire

Disqus

:: A DECOUVRIR EGALEMENT ::

loading...